OBERYTHMEE

Section "Obérythmée" : Entrainements les mercerdi soir à 18h30

Le responsable de cette discipline est Mr Clauss Denis

 

Qu'est ce que l'Obérythmée?

L'obé rythmée est un sport canin, dans lequel le chien évolue avec son maître avec qui il présente une chorégraphie en musique. Il est aujourd'hui appelé dog dancing en France et en Belgique, dans d'autres pays dog dance (ce qui inclus deux catégories: heelwork to music et canine freestyle.

Loin d'être un numéro de chien de cirque, le but est de mettre en évidence la complicité entre le chien et le maître. Il s'agit d'une discipline sportive dérivée directement de l’obéissance “classique”, dans laquelle a été rajoutée des mouvements ludiques (aussi appelés tricks).
Cette discipline porte différents noms dans le monde : Heelwork to Music en Grande-Bretagne, dog dancing en France et en Belgique, dog dance en Europe. Cette discipline a été officiellement reconnue en France par la Société centrale canine (SCC) en 2005 et s’organise grâce à la Commission nationale d’éducation et d’activités cynophiles (CNEAC).

OberythmeeDébuter dans la discipline

De nombreux mouvements peuvent être enseignés au chien, et l'on peut aussi exploiter les mouvements naturels du chien : certains chiens aiment sauter, ou tournoyer, courir, slalomer, se coucher etc. Les possibilités de mouvements sont infinies : tourner sur lui-même, se rouler, slalomer entre les jambes, tourner autour du maitre, reculer ou courir à reculons, marcher sur deux pattes, faire le beau etc. Pris séparément, on appelle ces mouvements des « tricks ». Le but de l'oberythmée n'est pas de juxtaposer ces mouvements mais de créer un ensemble harmonieux qui parait n'être qu'un seul mouvement. Pour faire des concours, un chien doit obéir uniquement à l'ordre vocal : on pourra alors, ensuite, créer un univers, raconter une histoire car le chien sera autonome et ne sera plus dépendant des mouvements du maitre.

 

La compétition en quelques mots

Il faut choisir un thème, une musique et un costume, éventuellement des accessoires (objets, décorations du ring etc.), harmoniser et rendre l'ensemble cohérent, puis décider de la "routine" (terme technique pour parler de la chorégraphie). La routine représente l'ensemble des mouvements du chien et du maitre, le tout ayant un rapport avec le thème, lui donnant un sens, et potentiellement racontant une histoire. Il est aussi possible d'envisager de ne pas particulièrement raconter une histoire, mais de créer une chorégraphie dansée sur une musique et un thème, l'objectif étant alors de rendre l'ensemble aussi fluide et gracieux que possible.

La participation aux concours nécessite au préalable :

- d'être inscrit dans un club canin
- d'être titulaire du CAESC (Certificat d'Aptitude à l’Éducation Sociale du Chien)
- d'être titulaire d'une licence d'obérythmée auprès de son club. 

Les compétitions locales, de même que la Finale du Grand Prix de France, sont ouvertes à tous les chiens, qu'ils soient de race pure, d'apparence, ou des croisés, et quelles que soient leur origine - élevage ou refuges ; et quelles que soient leur race, taille, gabarit ou vélocité. Il est tout à fait possible d’accéder à un très bon niveau de compétition internationale même avec un chien croisé ou provenant d'un refuge, puisque seules les manifestations de la Fédération Cynologique Internationale sont réservées aux chiens inscrits à un livre des origines. Le championnat d'Europe (OEC) et la Crufts par exemple, sont ouverts à tous les chiens.

 

Différentes classes:

* Classe Premiers Pas Dans cette classe, le maitre peu sûr de son chien ou de lui, peut décider de conserver dans les mains de la nourriture ou un jouet, le chien peut également porter une laisse légère, elle en doit cependant jamais servir à contraindre le chien, mais à conserver un lien pour un chien inquiet ou distrait. Une routine peut durer de une à deux minutes maximum, et mieux vaut une routine courte et originale, qu'une routine longue et répétitive.
Une fois deux qualificatifs excellent obtenus (soit plus de 23 points sur 30 maximum), le compétiteur peut choisir de passer en classe Novice.
Ce passage n'est pas obligatoire : il est possible de rester en classe Premiers Pas aussi longtemps que l'on le souhaite.

* Classe Novice : la friandise, le jouet ou la laisse ne sont plus autorisés, et la routine fera de une minute trente à deux minutes trente. Il faudra également choisir si l'on s'oriente sur du HTM ou du freestyle : si l'on choisit le HTM, il faudra présenter une routine dont 75 % des mouvements sont les positions imposées par le règlement, les mouvements de freestyle servant à lier les positions entre elles.
Il est possible de donner un côté plus original et amusant au HTM en innovant, par exemple en demandant au chien de marcher sur 3 pattes tout en étant au pied, ou encore de demander une marche au pied en étant à genoux.
Si l'on choisit le freestyle, il faudra que 75 % des mouvements soient des mouvements libres, les séquences de marche au pied servant à poser et lier les mouvements libres entre eux. Tout est permis dans les mouvements libres, tant que l'on en met pas l'intégrité physique du chien en danger. C'est là qu'il faut s'affranchir de la tentation de "copier" les routines existantes et qu'il faut chercher à créer des mouvements originaux, différents de ceux que l'on voit généralement, pour se démarquer. Exploiter les aptitudes du chien est un bon point de départ, imaginer des associations de mouvements, les associer à des objets est une suite logique. Il est possible une fois en Novice (ainsi qu'en intermédiaire ou en avancé), de présenter deux routines avec le même chien si le compétiteur le souhaite : une en HTM, et une en freestyle.
Lorsque l'on a obtenu deux qualificatifs excellents, soit en HTM soit en freestyle, on peut choisir de passer en classe intermédiaire. Là encore, le passage n'est pas obligatoire.

* Classe Intermédiaire : la routine devra durer entre deux minutes et 3 minutes trente. La compétition se durcit et l'on commence à rechercher plus de technique, de mouvements avancés (reculer et marches en aveugle du maitre, slalom à reculons, mouvements à distance, déplacements latéraux etc.) et l'on devra chercher à s'affranchir des leurres et clés gestuelles trop visibles, qui n'ont pas de liens avec le thème. Idéalement, à ce niveau, le chien doit pouvoir travailler à l'ordre vocal exclusivement, et doit commencer à être à même d'effectuer les mouvements demandés quelle que soit l'action du maitre.
Une fois deux excellents obtenus, le compétiteur peut choisir de concourir en Avancé.

* Classe Avancé : la routine peut durer jusqu'à quatre minutes, et il faudra créer un ensemble de mouvements complexes, liés, sans leurrer et avec précision.

 

Le Grand Prix de France d'Obérythmée, ayant lieu en octobre ou en novembre, est accessible dès lors que l'on a obtenu au moins un excellent en concours en Novice. Il faut justifier d'un excellent dans la catégorie dans laquelle on souhaite concourir.

NoellePat